RHINOPLASTIE A PARIS

La rhinoplastie est une opération du nez visant à corriger les aspects esthétiques et fonctionnels du nez, que ce soit au niveau du septum, de la pointe ou de la largeur. Elle peut être réalisée sous anesthésie locale ou générale, en fonction de la zone à traiter.

Pourquoi une rhinoplastie est-elle pratiquée ?

La rhinoplastie à paris est principalement utilisée pour résoudre les problèmes esthétiques du nez, tels que les déviations, la bosse osseuse (os dépassant de l’arrière du nez), les malformations congénitales (fente palatine, séquelles labiales), et d’autres acquises au cours de la vie en raison d’une maladie ou d’un traumatisme. Il sert également à améliorer la respiration des patients qui ont des problèmes dans ce domaine.

En quoi consiste une rhinoplastie à paris ?

Deux types de chirurgie sont actuellement pratiqués :

  • Rhinoplastie ouverte : une incision est pratiquée au milieu du nez pour mieux accéder aux os et au cartilage.
  • La rhinoplastie fermée : elle consiste à accéder au nez par les narines pour le faire disparaître de l’intérieur sans laisser de cicatrices.

L’intervention vise à corriger les aspects esthétiques et fonctionnels.

Préparation à la rhinoplastie à paris

Lors d’une première consultation de rhinoplastie à paris, le patient explique ses souhaits et ses attentes au spécialiste, qui examine le problème au moyen d’un interrogatoire, d’un examen physique et d’un scanner du nez et des sinus paranasaux. Il procède également à une analyse photographique et propose le plan chirurgical au patient.

Le jour de l’opération, le patient doit rester à jeun pendant huit heures et porter des vêtements confortables, sans bijoux ni maquillage. Le patient ne doit pas prendre de médicaments tels que l’aspirine, l’ibuprofène, les analgésiques et la vitamine E pendant au moins les deux premières semaines avant et après l’opération.

Risques de la chirurgie

Aucune intervention n’est sans risque, mais dans le cas de la rhinoplastie à paris, ceux-ci ne sont pas graves, les plus courants étant les saignements, les gonflements et une éventuelle réaction indésirable à l’anesthésie.

D’autres risques potentiels spécifiques comprennent :

  • Difficulté à respirer par le nez.
  • Engourdissement dans ou autour du nez
  • Possibilité d’un aspect asymétrique du nez
  • Douleur, taches ou gonflement
  • Cicatrices
  • Trou dans le septum (perforation septale) 

Soins après l’opération

Le patient peut sortir de l’hôpital trois à six heures après l’opération. Pendant les premiers jours, le patient doit se reposer, rester en position semi-assise et boire beaucoup de liquide.

Une fois le tamponnement retiré (entre trois heures et cinq jours), il est recommandé d’appliquer périodiquement une solution saline pour maintenir une meilleure hygiène. La douleur est soulagée par des analgésiques et la période postopératoire n’est généralement pas douloureuse, il peut simplement y avoir une gêne due au nez bouché pendant les premiers jours.

Pour réduire davantage la probabilité de saignement et de gonflement, votre médecin peut vous demander de suivre un certain nombre de précautions au cours des premières semaines suivant l’opération, comme par exemple :

  • Évitez les exercices d’aérobic et le jogging.
  • Évitez de vous moucher.
  • Augmentez votre consommation d’aliments riches en fibres, comme les fruits et les légumes, pour éviter la constipation.
  • Brossez les dents en douceur pour limiter le mouvement de la lèvre supérieure.
  • Portez des vêtements qui se ferment et s’ouvrent sur le devant, en évitant les vêtements qui remontent sur la tête.